Comment chosir sa machine à pain ?

Le choix des machines à pain dans le commerce est très vaste et d'en choisir une devient d'autant plus difficile. Pour les débutants il n'est pas évident de se retrouver dans la jungle de ces mini fours à pain, une raison de plus de vous aider à mieux choisir après mes 2 ans d'expérience.

Les machines se ressemblent toutes à la base, il ne faut pas se voiler la face, elles sont fabriquées en Chine. L'intérieur est donc très semblable, c'est juste l'extérieur et les programmes qui changent. Il ne faut pas trop rêver non plus, vous n'obtiendrez jamais un pain avec une telle texture comme dans votre boulangerie ou dans un four. Mais pour ceux qui débutent dans l'art du pain, une MAP (machine à pain) s'avère un excellent choix.

La durée de vie d'une map varie également, il n'est pas rare (et il faut s'y attendre) qu'elle tombe en panne juste après l'expiration de la garantie. C'était le cas de ma première machine qui était vraiment excellente. Ma deuxième machine de la même marque mais un autre modèle n'est plus aussi parfaite et quand elle tombera en panne, je m'achèterai un robot et je ne ferai cuire le pain qu'au four. Le four permet de réguler la durée de levée de la pâte par vous même et également de faire d'autant de forme différente que vous désirez: long, ovale, tressé, petits pains... ce qui n'est pas possible avec une map.

Voici donc quelques aspects à prendre en compte lors de l'achat d'une machine à pain.

La diversité des programmes est un grand atout, même si vous allez souvent utiliser que le programme à pain normale. Il est possible de choisir un programme pour pain à farine complète, farine de seigle, pain sans glouten, pain rapide etc. Une machine peut proposer également un programme pour pain sucré, pour cakes, pour pâtes et mêmes les confitures.
La différence entre ses programmes et la durée des pétrissages et des levées. Un pain à farine complète nécessite par exemple un peu plus de temps pour lever.
Les programmes pour cakes et confitures ne sont pas vraiment indispensables, d'autant plus que faire les confitures dans une map n'est pas vraiment une mince affaire, le nettoyage de la cuve est tout sauf facile.

Les programmes permettent également de choisir le poids de votre pain que vous allez cuire. Il peut être indiqué soit en quantité de farine que vous utiliserez dans votre recette (p.ex. 400g, 600g) ou en poids finale de votre pain (p.ex. pour 750g, 1kg).

Il est parfois également possible de choisir la couleur de la croûte et donc son épaisseur: claire, moyenne, foncée. Très utile si vos aimez une croûte plus épaisse, vous choisirez alors le programme "foncée".

Le départ différé est utile pour ceux qui veulent préparer leur pain p.ex. pendant la nuit et déguster le pain tout frais et encore chaud pour le petit déjeuner. Attention, pendant le départ différé il n'est pas possible d'utiliser la levure de boulanger, seulement de la levure chimique.

Le maintien au chaud (souvent pendant une heure) après la fin de cuisson n'est pas vraiment indispensable, en plus, le pain devient tout mou, et le fond un peu humide. Je déconseille.

L'affichage digital sur le panneau de commande électronique est un vrai atout. Il vous indique combien de temps il reste jusqu'à la fin du programme. S'il affiche également où la machine en est (1er pétrissage, 1ère levée, 2ème pétrissage, 2ème levée, cuisson), ça ne peut que vous être utile. Vérifiez également si le manuel indique la durée de chaque programme, mais également la durée de toutes les étapes de fabrication du pain.

Les formes des cuves varient également. Je préfère une cuve avec deux pétrins, elle est normalement un peux plus longue que large. Le risque avec un pétrin est tel que les ingrédients ne seront pas correctement mélangés et resteront collés aux bords de la cuve, comme c'est le cas de ma deuxième map. Il faut ensuite aider la machine à tout bien mélanger. Mais certaine cuve à un pétrin mélangent bien, c'est parce que la forme de la cuve est adaptée, elle est moins longue, ainsi le pétrin va dans tous les coins.

D'autres critères à mes yeux moins importants, voire inutiles portent sur la forme de la machine ou le distributeur automatique d'ingrédients, machine en inox ou en plastique, consommation énergétique.

A vous maintenant de faire votre choix. Et peut être qu'une fois que vous maîtriserez l'art du pain, vous passerez au four normal.

3 commentaires:

  1. Anonyme a dit…

    la composition de la cuve me semble être l'élément le plus important

  2. Anonyme a dit…

    bonjour!
    je cherche une machine à pain avec un programme pate sans cuisson en départ différé.
    je fais mon pain tous les matins que je cuit apres dans le four
    malheureusement je ne trouve pas de machine à pain qui a cette fontion.
    merci
    fabienne

  3. mfgeek a dit…

    Pour moi, la possibilité de faire des cakes (à la levure chimique, sans levure de boulanger, donc) est ce qui m'a décidée à acheter une map il y a 3 ans, et je trouve toujours cette option vraiment très pratique.

Enregistrer un commentaire